Travail à distance: comment éviter l’épuisement professionnel

15 avr. 2020 5 min read
Écrit par Alina Luchian, Responsable de la communication et du marketing

Alors que nous avons passé plus d'un mois sous les changements imposés par COVID-19, de nouvelles questions se posent: le travail à distance nous convient-il à tous? Savons-nous comment équilibrer la vie et le travail de nos maisons? Le travail à distance est-il stressant? Pouvons-nous éviter le l’épuisement professionnel?

Un vice-président d'une société basée au Texas a avoué dans un article sur LinkedIn que "Avec tout ce qui s'est passé ces dernières semaines, j'ai eu du mal à trouver les mots exacts pour exprimer ce que je ressens à l'intérieur. Cette nouvelle façon de travailler / de vivre est tellement surréaliste et je pense constamment à quand tout serait fini pour que les choses puissent redevenir « normales » ”, déclenchant un débat sur la possibilité de « revenir à la normale ». Comme la plupart d'entre nous travaillerons à domicile dans un avenir prévisible, notre idée de « normal » modifiera et créera très probablement un stress indésirable. Comment pouvons-nous gérer tout cela?

Identifiez ce que vous ressentez

Le stress : est la façon dont votre corps réagit à tout type de demande ou de menace. Lorsque vous sentez un danger, qu’il soit réel ou imaginaire, les défenses du corps passent à la vitesse supérieure dans un processus rapide et automatique connu sous le nom de réaction de «combat ou de fuite» ou de «réponse au stress». Lorsque vous travaillez normalement, cela vous aide à rester concentré, énergique et alerte.

L’anxiété : est une émotion caractérisée par des sentiments de tension, des pensées inquiètes et des changements physiques comme une augmentation de la pression artérielle (selon l'American Psychological Association (APA)). Lorsque l'anxiété est constante ou écrasante et les inquiétudes et les peurs interfèrent avec vos relations et votre vie quotidienne, vous avez probablement franchi la frontière entre l'anxiété normale et le territoire d'un trouble anxieux.

Burnout : état d'épuisement émotionnel, physique et mental causé par un stress excessif et prolongé. Cela se produit lorsque vous vous sentez dépassé, épuisé émotionnellement et incapable de répondre à des demandes constantes. Alors que le stress continue, vous commencez à perdre l'intérêt et la motivation qui vous ont amené à assumer un certain rôle en premier lieu.

Les symptômes physiques qui peuvent survenir en raison du stress professionnel comprennent la fatigue, les maux de tête, les maux d'estomac, les douleurs musculaires, les maladies chroniques bénignes, les troubles du sommeil et les troubles de l'alimentation. Les problèmes psychologiques et comportementaux qui peuvent se développer comprennent l'anxiété, l'irritabilité, la consommation d'alcool et de drogues, un sentiment d'impuissance et un moral bas. Parmi les effets causés par le stress professionnel on peut énumérer l'absentéisme (la pratique consistant à s'éloigner régulièrement du travail sans raison valable), une mauvaise prise de décision et même un manque de créativité. Si l'exposition aux facteurs de stress sur le lieu de travail se prolonge, des problèmes de santé chroniques peuvent survenir. Si vous vous identifiez à l'un de ces symptômes ou connaissez quelqu'un qui se sent dépassé ces jours-ci, demandez l'aide d'un professionnel.

Le défi du travail à distance

Le stress, sous toutes ses formes, a touché presque toutes les professions, menaçant la santé mentale et physique. Il est devenu courant chez les employés à cette époque en raison de la compétitivité, de la complexité de l'emploi, des technologies de pointe et, maintenant, de la pression de garantir son emploi et de rester en bonne santé. Parmi eux, le télétravail semble être une lueur d'espoir, un phare pour que la vie se déroule de manière «habituelle». Pourtant, ce n'est pas le cas. Beaucoup expérimentent le travail à distance comme une nouvelle chose et ils ne sont pas préparés à ce que cela signifie. Tout de suite, les distractions sont partout. La connexion mentale si facilement établie dans votre bureau disparaît. Votre estomac grogne aux heures impaires. La machine à laver, les enfants qui pleurent ou des voisins bruyants testent votre santé mentale. Soit vous ne trouvez pas la volonté de travailler, soit vous ne pouvez pas arrêter de travailler. Il n'y a pas de juste milieu. Il n'y a rien à avoir honte, la plupart d'entre nous vivent la même expérience. Nous devons reconnaître que l'isolement, l'anxiété et la dépression sont des problèmes importants lorsque l'on travaille à distance, les sources les plus fréquentes étant:

  • Déséquilibre travail-vie
  • Travail ennuyeux ou répétitif
  • Utilisateurs arrogants / peu coopératifs
  • Courir après le temps constamment
  • Charge de travail ingérable
  • Exécutions incorrectes (livrer un vendredi)
  • Dynamique du lieu de travail dysfonctionnel
  • Attentes professionnelles peu claires

Profitez de cet état pour identifier les défis professionnels, en discuter avec vos collègues et améliorer les procédures. Nous n'en ressentiront les bienfaits qu'après la disparition de la pandémie.

Changez ce que vous pouvez, acceptez le reste

Le travail à distance étant la « nouveau normal », il y a la pression publique pour prouver sa productivité en amplifiant ainsi les niveaux d'anxiété des employés. Dans The Chronicle of Higher Education, Dr Aisha S. Ahmad, auteure et professeure de sciences politiques à l'Université de Toronto, s'appuie sur son expérience de la gestion des crises mondiales pour expliquer pourquoi nous devrions ignorer la pression croissante pour productivité inspirée par le coronavirus. Comment peut-on le faire?

1. Réduisez le bruit

Les crises et les changements nécessitent un ajustement mental, il est donc normal de se sentir mal et perdu en ce moment. La positivité est excellente, mais elle peut également vous coûter cher si vous la forcez pendant que vous n'êtes pas encore là. Prenez votre temps. N'oubliez pas de vous respecter, votre corps et votre temps: 

  • Fixez des heures de travail régulières
  • Faites des pauses fréquentes
  • Limitez vos distractions
  • Gardez votre espace de travail organisé
  • Prenez du temps pour vos loisirs et vos intérêts
  • Restez connecté avec vos amis et votre famille

2. Créez du sens

On est encore au début de cette crise. Comme Ahmad le dit, «Comprenez que c'est un marathon. Si vous sprintez au début, vous vomirez sur vos chaussures à la fin du mois.» C’est correct. Aucun de nous ne sait combien de temps cela va durer et cette incertitude nous rendra fous. Ce n'est pas comme d'habitude, alors pourquoi prétendre le contraire? Pour l'auteur, c'est le meilleur moment pour créer une routine qui donne une satisfaction personnelle et contribue à la motivation globale. Cela signifie rattraper la pile de livres empilés sur le chevet pendant 30 minutes, plonger dans les cours en ligne reportés pendant une heure et enfin explorer le yoga et ses avantages, tous les deux jours. Il ne serait pas facile de créer une routine à partir de cela, et ce n’est toujours pas le cas, mais cela deviendra plus facile chaque jour. Si les résultats ne vous motivent pas suffisamment, essayez la gamification ou les défis pour atteindre votre bien-être.

3. Mettez les outils au travail

La nouvelle technologie rend tout cela possible. Pourquoi ne pas en profiter? Comme le montre une étude de Buffer: "le travail à distance n'est pas toujours aussi digne d'Instagram que cela puisse paraître. En fait, de nombreux travailleurs à distance ont du mal à se débrancher de leur travail, à se sentir seuls et à communiquer ".

difficulté à travailler à distance.png

Comme une grande partie du travail se fera de manière asynchrone, aidez votre équipe à rester connectée (Slack, Twist, Riot, Skype, Zoom ...) et à mieux collaborer (CryptPad, XWiki, GitHub, Jira ...), sans compromettre leur santé mentale. Ne mettez pas la pression sur vous ou sur les autres pour être disponible 24/7, établissez des règles de communication (temps de réponse standard, traiter un sujet à la fois), désactivez les notifications une fois que vous avez fini de travailler et encourager l'activité sociale. Pour ce dernier point, nous avons des discussions informelles dédiées à la cuisine, partageant des conseils, des nouvelles ou des mèmes, et nous avons commencé un appel vidéo de fin de semaine appelé ’’Vindredi” pour partager nos pensées, blagues ou questions autour d'un verre de vin.

Quels que soient vos outils, assurez-vous que tous les coéquipiers se sentent inclus, que votre stratégie pour l'avenir prévisible est transparente, que vous agissez tous en équipe luttant contre l'incertitude extérieure et non en tant qu'individus dans la confusion ou l'épuisement professionnel.

Articles similaires :