Vincent Massol, notre Chief Technology Officer (CTO)

07 juil. 2020 5 min read

Cet article est basé sur une conversation avec Vincent. Les opinions et les formulations sont la compréhension personnelle de l'auteur de cette conversation et non une transcription exacte de celle-ci.

Vincent n'est pas seulement notre CTO, mais il est également l'un des premiers XWikiers, un père de 3 garçons, un auteur à succès, un innovateur, un conférencier de renom, un contributeur passionné de l’Open Source, un bâtisseur de communauté avec 19 ans d'expérience et un grand partenaire de conversation. Nous avons eu le plaisir d'en savoir plus sur son itinéraire vers puis au sein de XWiki.

Vincent
en 5 points
Vincent.png
  • Artiste préféré: David Sinclair
  • Le meilleur livre jamais lu: Tout ce qu’on pu écrire Malcolm Gladwell ou Ken Follet
  • Destination de rêve: l'avenir
  • Citation qui te fait vivre: "Quel que soit votre travail, faites-le de la meilleure façon possible et repoussez les frontières."
  • Au bureau ou à distance ? À distance

Est-ce que l'Open Source t’intéressait-il avant XWiki ?

J'ai commencé à faire du développement Open Source par pure passion il y a 19 ans. J'ai toujours été intéressé par l'ingénierie du logiciel et le développement de logiciels, et plus précisément par les tests qualité de ce qui a été développé. Dans mon travail, j'ai créé une structure pour faire des tests en Java EE, appelée Cactus, et je voulais la partager avec les autres au sein de l'entreprise, pour l'utiliser et faire tester mes compétences. Ce fut mon premier engagement et mon premier projet Open Source.

Ensuite c’est rapidement devenu un hobby pour moi, travaillant les soirs, les week-ends et les vacances. Peu de temps après avoir rejoint l'Apache Software Foundation (ASF), j'ai commencé à créer des solutions logicielles utilisées dans le monde entier. Pour moi, c'était un rêve devenu réalité, car tout ce que je voulais, c'était exceller en tant que développeur et aider le plus de personnes possible avec mon travail. Ce qui m'a attiré vers "l'Apache-way", c'est la communauté autogérée ainsi que ses nombreuses innovations qui répondent à des besoins et problèmes réels avec des logiciels puissants.

Ce mélange de liberté, de responsabilité et de pouvoir m'a convaincu d'inclure l'Open Source en tant que critère lors de mes recherches pour trouver un nouvel emploi. 

En développant Maven, j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de développeurs français actifs, et certains même de Paris, comme moi. Je les ai convaincus d’organiser une rencontre physique, ce fut un grand succès alors nous en avons fait un événement mensuel. Pour le faire connaître, j'ai créé un groupe appelé Open Source Software Get Together Paris (OSSGTP) et tous les membres ont commencé à inviter d'autres développeurs Open Source. Tous ses membres ont commencé à se voir tous les mois, chacun pouvant présenter ses projets, idées ou préoccupations. C'est lors d'une de ces réunions que j'ai rencontré Ludovic (notre PDG), qui cherchait un CTO pour faire évoluer le projet sur lequel il travaillait déjà, appelé XWiki. J'ai travaillé sur le développement du projet, en tant que committer, et après un an Ludovic m'a demandé si j'envisagerais de le rejoindre à plein temps.
 

... et tu as accepté. Comment c'est de travailler en tant que CTO d’XWiki ?

Oui j'ai accepté. C'était l'occasion parfaite, en vérifiant tous les critères que j'avais en tête:

  • faire de l'Open Source mon travail, et d’en vivre ;
  • être entrepreneur ;
  • pouvoir travailler à distance ;
  • avoir la liberté d'innover ;
  • Faire grandir et travailler avec une communauté.

Cela fait 14 ans et je suis toujours ravi d'avoir ce travail. En y repensant, ce fut une décision assez radicale, passant d'un emploi sûr de conseil en architecture logicielle à une startup Open Source. Le premier bureau que nous avions était une salle de 3 m² à l'école Télécom Paris, pour 3 salariés et 2 stagiaires. Nous n'avions pas de garage, mais c'était assez proche. Depuis nous avons beaucoup évolué, et pas seulement en termes d'espace de bureau. Lorsque nous avons commencé à travailler ensemble, Ludovic et moi avons décidé de travailler séparément, lui sur le plan commercial et moi sur le développement du produit.

Je crois que la raison pour laquelle je suis sur Terre est de surpasser mes prédécesseurs dans un certain domaine, de repousser les limites de ce qui est connu et de laisser quelque chose de nouveau qui me survivra.

Je ne voulais pas être moyen dans de nombreux domaines, donc depuis longtemps, mon plan de carrière a été (et est toujours) d'être le meilleur dans l'ingénierie du logiciel Open Source, en particulier dans le domaine des tests qualité. C'est pourquoi j’ai essayé d’innover autant que possible avec Cactus, Maven, Cargo et maintenant XWiki. C'est pourquoi j'ai co-écrit 4 livres: "JUnit in Action", "Maven: A Developer's Notebook", "Agile Offshore" and "Better Builds with Maven".

Dans mon travail chez XWiki, cela se traduit par une amélioration continue de la façon dont nous créons des logiciels, plus efficacement et plus rapidement. Au cours des années, nous avons réussi à bâtir une équipe solide, dotée d'excellentes pratiques de développement de logiciels et à adapter le projet au niveau de la production. Je suis particulièrement fier que nous ayons un produit solide et une bonne cadence de sortie, chose qui n'est pas facile à réaliser.
 

Quelle est la valeur de l’Open Source à laquelle vous vous identifiez le plus ?

La chose la plus importante pour moi est la communauté. Il y a beaucoup de projets Open Source qui ne sont pas axés sur la communauté, et c'est tout à fait acceptable. Mais pour moi, avoir une communauté avec des utilisateurs partout dans le monde ayant différents parcours, attentes, problèmes, mais aussi beaucoup de connaissances, est un rêve. Partager un logiciel gratuit pour que chacun puisse s’en servir pour construire de meilleures solutions pour lui-même et pour l'humanité, c'est pourquoi je suis dans l’Open Source.

Vincent-presentation.JPG

Tu es chez XWiki depuis près de 14 ans, quel est le secret de la longévité ?

Il n'y a pas de recette qui fonctionne pour tout le monde, j'ai vu des gens aller et venir. Pour moi, c'est un mélange de 5 choses: croire au produit, la liberté de le développer sans l'intervention de financiers. Ce que j'apprécie beaucoup chez XWiki SAS, c'est que les actionnaires (moi y compris) sont fidèles à l'Open Source et à ses valeurs. Être actionnaire signifie également que j'ai un pouvoir de décision en matière de développement, donc si les choses tournent mal, c'est de ma faute. Enfin et surtout, pouvoir travailler à distance a été un avantage incontestable que j'apprécie toujours.

Bien sûr, les gens partent pour des raisons très différentes: la technologie utilisée, les collègues, l'argent, ou bien sûr des objectifs personnels. Si je devais partir, ce serait par exemple parce que le nombre d'installation actives d’XWiki montreraient que mon travail n'a plus de valeur / n'est plus pertinent pour la croissance du projet.

Mon travail en tant que CTO, actionnaire et ingénieur logiciel est d'innover rapidement et suffisamment bien pour que notre logiciel soit assez pertinent pour battre la concurrence.

Selon vous, quelle est la leçon ou la compétence la plus précieuse que vous avez acquise chez XWiki ?

Une chose qui décrit très bien XWiki, et qui était une nouveauté pour moi sur le lieu de travail, était la transparence. C'était intéressant de l'implémenter et de le voir grandir dans XWiki SAS et sa communauté. Quelque chose que je peux apprécier en me regardant dans la glace, c'est d’avoir participé en tant que joueur d'équipe et leader - bien sûr, il y a toujours matière pour s'améliorer, et je crois que j'ai encore une énorme marge de progression. Je suis très privilégié de travailler avec mon équipe et heureux de la façon dont elle grandit. Nous avons l'une des équipes les plus stables de l'entreprise, avec des développeurs seniors qui ont plus de 10 ans d'expérience XWiki.

La seule façon d'avoir quelque chose que j'aimerais faire est de convaincre tout le monde que cela doit être fait. J'ai d'innombrables idées rejetées par un vote, et cela me convient, car tout doit être fait par la communauté, pour la communauté.

Vincent-and-the-team.jpg

Une autre chose que j'ai apprise sur moi-même, c'est que je préfère pratiquer le leadership et n'utiliser le management que pour devenir un meilleur leader. Mon travail en tant que manager est de protéger ceux qui créent de la valeur, les développeurs, de tous les obstacles, tout ce qui pourrait les interrompre eux ou leur flux de travail, afin qu'ils puissent s’épanouir. En tant que manager, je suis à leur service à cet égard. En tant que leader, j'aime travailler côte à côte et donner l'exemple, qu'il s'agisse de code, de pratiques ou de prise de décision.

Vincent est l'une des raisons pour lesquelles j’ai travaillé chez XWiki plus de 10 ans. Il est dévoué, défendra son équipe, essaiera de responsabiliser ses membres et fournira autant que possible l'environnement pour les aider à grandir. Il est impliqué dans tous les aspects de la construction d'un produit, de l'ingénierie aux tests, en passant par le marketing, le business ou le service client. Vincent est quelqu’un de fiable qui apportera toujours une réponse ou une solution à un problème. Il est un pilier de XWiki, essayant toujours d'améliorer et de moderniser le produit. Professionnel, sérieux et un peu perfectionniste. Il a inspiré et nourri mon amour pour l'Open Source, je suis reconnaissante d'avoir pu travailler avec lui et d'avoir tant appris grâce à lui. - Ecaterina Moraru, Interaction Designer Lead

Quand es-tu passé au travail à distance ? Comment c'était ?

Ma première expérience de travail à distance était à temps partiel il y a 16 ans, alors que je déménageais en dehors de Paris, et ne venais au bureau que 3 jours par semaine. Une fois que ma famille s'est agrandie et que nous avons eu besoin de plus d'espace, j'ai décidé d'aller en télétravail à plein temps et de déménager plus loin de Paris. C'était il y a plus de 10 ans.

Bien sûr, il y a des avantages et des inconvénients liés au télétravail, mais ils sont adaptés à chacun. Pour moi, un problème a été de trouver un équilibre entre le travail et le temps personnel. J'étais (suis toujours) assez passionné par mon travail et je me suis retrouvé à travailler 14-16 heures par jour, et même les week-ends. C'est une erreur courante dont beaucoup vous mettent en garde maintenant, mais à l'époque, cela me semblait normal. Ma famille n'était pas aussi convaincue, alors j'ai progressivement commencé à suivre des horaires plus sains.

Ce que je dirais aux travailleurs effectuant la transition vers le travail à distance, c'est :

1.a si possible, commencez par un espace de de travail partagé près de chez vous
1.b avoir un espace / une pièce séparé comme bureau et en limiter l'accès pendant les heures de travail
2. avoir de bons outils - chaise, bureau, matériel et logiciel
3. Rester attentif à vos relations avec ceux avec qui vous partagez la maison, ils pourraient avoir plus de mal à comprendre / accepter ce changement

Ce que je conseillerais aux entreprises en transition vers le travail à distance est de :

4. disposer d'outils de collaboration adaptés aux besoins de vos employés
5. avoir des processus et des pratiques en place pour rendre le travail à distance aussi transparent que possible
6. s'assurer que la prise de décision facilite la participation des travailleurs à distance afin qu'ils ne se retrouvent pas en tant que "citoyens de seconde zone"

Quel est ton souvenir préféré des années passée chez XWiki ?

Tous les séminaires ont une place spéciale dans mon cœur, je ne peux pas choisir.

 

Articles similaires :